Enregistrement des HRTF à l’IRCAM

hrtf olDans le cadre du sous-projet n°4 de BiLi, l’IRCAM procède à la mesure des HRTF d’une cinquantaine de personnes sur les mois de novembre et décembre 2013.

Un micro dans chaque oreille, le sujet est placé sur une chaise au centre de la chambre anéchoïque.

A deux mètres se situent quatre haut-parleurs en colonne. Ils sont maintenus sur un bras motorisé qui se positionnera pendant la séance à sept hauteurs différentes mais toujours en conservant la même distance HP/tête du sujet. Ce déplacement se fera donc selon une ligne sphérique et permettra la mesure de points séparés par des pas de six degrés.

4hp mesure

 

Pour chacune des sept hauteurs, la chaise tourne elle aussi par pas de 6 degrés pour faire un tour complet. A chacune des positions, les haut-parleurs diffusent l’un après l’autre un sinus glissant (signal composé de toutes les fréquences audibles), le signal audio est capté par les deux micros et enregistré.

Une heure trente est nécessaire à l’enregistrement de 1680 points de mesures : 7 positions en élévation x 4 émissions sonores x 60 pas de six degrés.

Bien sûr, pour que la mesure soit fiable, la position de la tête du sujet ne doit pas varier. Il est donc nécessaire de prendre en compte les éventuels mouvements de tête, ce qu’on appelle le tracking. Le sujet porte à cet effet un casque muni de sept capteurs repérés par six caméras, le moindre mouvement est donc repéré, évalué et associé à chaque point de mesure.

Cameras mesures

Une réflexion au sujet de « Enregistrement des HRTF à l’IRCAM »

  1. Ping : Principes techniques | Veille technologique – Le son 3D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *